Savoir par cœur n’est pas savoir. C’est tenir ce qu’on a donné en garde à sa mémoire.
Montaigne